News  |  Home   Visite Guidée  |  Keskun Otaku ???  | Forum  I  Favoris  |  FUFB Productions   Links  |  HELP??!  |  Contact us













































Signez notre
Livre d'Or




Visiteurs ont eu l'insigne
honneur de visiter
OTAKU ASYLUM



Un p'tit mail ça fait pas de mal !

 


Titre :

Machine :

Sortie :

Editeur :

Genre :

Joueurs :

Format :

Hokuto No Ken

Playstation 2

2007

Saamy / SEGA

Baston

1 - 2

1 DVD-Rom

Ca y est, il est là, LA meilleure adaptation de Hokuto No Ken en jeu vidéo, Ken le Survivant chez nous les p'tits français, débarque enfin sur nos bonnes vieilles Playstation 2 à peine rouillées par le temps. Sorti il y déjà pas mal de temps sur les bornes d'arcades Atomis Wave et réalisé par le fameux éditeur Sammy, à qui l'on doit la célèbre série des Guilty Gear, ce jeu se faisait attendre sur nos p'tites consoles de salon... Et cela fut bon d'attendre car l'adaptation est 100 % fidèle à l'arcade et en tous points. Graphismes alléchants, animation fluide à l'extrême, bonnes ziks, combos à foison, on se retrouve ainsi devant LE meilleur jeu de tappe de ce début d'année (il a fallu attendre Avril kan même !!!), peut-être même le meilleur depuis un an... Mais n'oubliez pas Guilty Gear Accent Core se pointe fin Mai, un futur Clash en vue ???!


Il est vrai que ces derniers temps les jeux de baston 2D se font rares, à part des updates d'anciens jeux ou divers adaptations, ici c'est bien une grosse tuerie qui nous tombe dessus. Bon si vous ne connaissez pas Kenshiro (koi vous connaissez pas ???!) voici un p'tit résumé de l'histoire de ce fameux manga, datant tout de même de 1983, qui s'impose. En 199X, la Terre a été victime de la folie des hommes lorsque ces derniers se sont lâchés avec leurs bombes atomiques, boom de partout, il ne restait plus grand chose de notre planète somme toute plus très bleue. Villes dévastées, mers asséchées, des déserts de partout, voilà le résultat... Cependant  l'humanité réussie tout de même à survire, mais à quel prix. C'est dorénavant la loi du plus fort qui l'emporte, avec des gangs sans scrupules ne cherchant qu'à piller et détruire à travers tous les continents, du moins ce qu'il en reste. En gros la vie est pas top à cette époque. C'est ici que l'on retrouve Kenshiro, un survivant de l'holocauste et élève de l'école Hokuto Shinken, un art de combat meurtrier pouvant vous torcher en un coup, dont il en est d'ailleurs le seul et unique héritier. Au travers de ses aventures (109 épisodes et de nombreux films) il devra affronter toutes sortes de gros méchants bien vénères mais aussi ses anciens frères et amis. Voilà vite fait ce qu'il se passe, pour de plus amples infos, faites vous péter l'intégrale en DVD, on les trouve à pas chers ! Retour au jeu, dès son lancement, on retrouve avec joie une p'tite intro sur la musique originale de l'OAV nous présentant les différents persos dispos dans le jeu avec les acteurs qui faisaient les voix originales. Bien montée, représentant bien les persos, c'est une fine mise en bouche pour ce maxi jeu ! Que de souvenirs ! J'en peux plus, allé hop START !

 

Au menu ce soir, on se retrouve avec les modes de jeux habituels, Arcade, Versus, Story (on en reparle plus tard), Survival, etc... A l'ancienne mais bon, on s'en fout ! Arcade direct ! 10 persos sont sélectionnables au menu. C'est peu vous allez me dire comparé à d'autres jeux genre Guilty Gear ou Tekken (c nul Tekken...) qui en propose à foison, mouais mais trouver des persos valables dans Hokuto No Ken qui ont durés plus de 10 épisodes dans la série, y'en a pas beaucoup !!! Ainsi vous retrouverez avec plaisir les 4 frères du Hokuto Shinken - Kenshiro (le héros), Toki (le frangin rongé par la maladie), Jagi (la saloperie !) et Raoh (le pire et le plus costaud de tous). L'autre école de la série est aussi bien présente avec les 4 praticiens du Nanto - Rei, Thouther, Judas et Shin  (le meilleur ami de Ken ki lui a piquer sa meuf), ainsi que Heart et Mamiya, respectivement le gros homme de main et la pointe féminine du jeu. Que des persos bien connus et bien vénères, superbement représentés au menu dans un style graphique qui se rapproche plus visuellement des épisodes Shin Hokuto No Ken et des différents films (Raoh Gaiden, Yuria Den) plutôt que de l'ancienne série, ça fait grave plaisir ! Cependant, il est vrai que le nombre de persos jouables est un peu limité, d'autres auraient eu leurs places dans le jeu (comme Ryuga par exemple) plutôt qu'un Heart qui ne fait que passer pendant 1 ou 2 épisodes avant de finir en steak haché... Cependant il est vrai que son sprite est assez intéressant dans la réalisation, mais bon, on va pas se plaindre, il tue ce jeu !!! Allé perso choisit, moi c'est Ken ou Shin et hop, Let's Fight !

 

Le premier gros choc en début de match vient du graphisme tout simplement fabuleux. Les p'tits gars de chez Sammy se sont bien lâchés et le résultat est somptueux, avec l'expérience Guilty Gear, on ne pouvait s'attendre à moins. Un peu moins lisible qu'en arcade sur nos bonnes vieilles téloches, le jeu prend toutes son ampleur sur un maxi écran HD ou simplement une télé de bonne taille avec un bon branchement S-Vidéo bien sûr. Tout est parfaitement représenté à l'écran des yeux aux muscles, aux reflets et divers ombrages, c'est du grand art. On sent bien l'aspect Guilty Gear dans le jeu, c'est certes de la 2D mais de la 2D HD qui fait passer les titres comme Capcom VS SNK pour du simple dessin animé aux couleurs criardes saturées d'effets lumineux. C'est beau c'est propre, ça tue ! La taille des sprites est fantastique, énormes à l'écran, la représentation de persos comme Raoh ou Heart fait gagner des points au jeu et fait prendre toute son ampleur à ces monstres de la série (je parle pour Raoh). Pas un pixel à l'horizon, c'est du propre de chez propre ! Les couleurs ne sont pas trop criardes et les palettes utilisées sont denses et parfaites. Les décors sont aussi un des points forts du jeu. Du village de Mamiya, au pied de la pyramide de Thouther en passant par la salle du trône de Shin dans la ville de la Croix du Sud avec le soleil couchant en arrière plan et Yuria en spectatrice, les irréductibles de la série s'y retrouveront parfaitement. Il pleut dans le stage de Jagi, le sol est parsemé d'herbes parfaitement détaillées chez Toki mais comment ont-ils fait ???! Bien que certains stages soient un petit peu vides (juste un p'tit peu) d'autres contiendront pas loin d'une centaine de spectateurs, des carcasses d'hélicos crashés ou encore des clins d'oeil à la série comme Yuria sur son trône ou encore Shû qui subit le supplice de Thouther en escaladant la pyramide. Dégoulinant moins d'effets lumineux comme dans Guilty Gear, les stages sont d'une précision qui s'alloue parfaitement au jeu avec en plus des effets zoom arrières comme dans Samuraï Shodown et un calcul en hauteur, le paysage est somptueux . Un graphisme excellent qui relance la 2D comme jamais.

 

Le jeu, Atomis Wave oblige, se joue à 5 touches. 2 pour les pieds et 2 pour les poings, respectivement faibles et puissants. La 5ème touche sert au Boost, qui déclenché au bon moment vous servira à accélérer vos déplacements, attaques ou remises en l'air. Pratique pour bloquer un adversaire et lui asséner des coups puissants sans arrêts et sans devoir subir les affres du recul. L'inertie des coups étant dans le plus style Guilty Gear, c'est un plaisir de s'acharner sur les touches pour pondre de la grosse combo au sol ou en l'air. En plus de cela, vous aurez le droit à deux brise-garde (on reparle de ça plus tard c'est important) et deux sortes de projections. Une première pour dégager l'adversaire en hauteur, un peu à la Guilty Gear pour porter une Gatling Aerial, c'est à dire pour exploser votre adversaire sans qu'il puisse toucher le sol ni se remettre en place et une deuxième, projection simple au corps à corps. De plus, vous pourrez courir vers l'adversaire et profiter de l'élan pour enchaîner des coups et comme dans Guilty toujours, vous pourrez soit sauter deux fois en hauteur, soit vous déplacer horizontalement dans les airs à la Dragon Ball Z pratique pour reprendre de la distance ou pour passer derrière l'adversaire. En bref, c'est le même schéma de base que la série des Guilty Gear mais à la sauce Hokuto No Ken, on n s'en plaindra pas car il est vraiment difficile de faire mieux ou plus complet dans un jeu 2D, même certain jeux 3D sans moins fournis en possibilités de base. Sammy connaît son métier et nous on aime Sammy ! Par dessus tout ceci vous aurez le droit bien entendu à divers attaques spéciales style Dragon Punch, Fireballs au sol ou en l'air, etc... Bien que tout ceci soi "normal" pour un jeu de baston, ces attaques spéciales sont bien diversifiées et bien pratiques pour des enchaînements infinis. De même elles représentent parfaitement le style de combat des persos comme le coup de pied sauté de Shin, les attaques en croix de Thouter, les charges de Raoh ou encore les mouvements bizarres de Jagi avec des postures bien connues qui apparaissent souvent dans la série. Du grand art, fait par des fans pour des fans ! Cependant, p'tit détail, moi j'ai jamais vu Kenshiro faire un Hadoken, mais bon, là c'est chercher la p'tite bête !!! Hé hé !!!

 

Comme je vous le disais plus haut, vous disposez en plus de toute votre panoplie de coup de deux attaques dites brise-garde. Ainsi déclenchées par simple pression de deux touches, vous pourrez péter la garde de l'adversaire et l'enchaîner à volonté. MAIS, car il y a un MAIS, plus qu'un simple pétage de garde en règle, ces attaques vous serviront à déclencher, les One Shot - One Kill des persos, en gros l'attaque qui vous tue en un coup, mais direct, même si vous avez toute votre vie, je m'explique. Si vous regardez les screens des combats ci-dessus, vous remarquerez divers barres de d'énergie. Les deux du bas servant respectivement au Boost (3niveaux) et aux super attaques et si vous regardez attentivement, vous verrez 7 carrés bleus sous la barre de vie en haut. Ces sept carrés représentent les étoiles de la Grande Ourse, bien connues dans la série. Ainsi les brises-gardes dont je vous parlais et certaines autres attaques spéciales feront disparaître ces étoiles au fur et à mesure des impacts. Lorsque l'adversaire, ou vous-même (là c'est plus chiant) aurez perdu toutes ces étoiles, vous verrez la tête de votre perso apparaître en flash à l'écran style Jojo's Bizarre Adventure, signifiant que vous êtes, vous ou l'adversaire dans un état critique prêt à recevoir les foudres de la mort, attention danger. C'est alors que vous pourrez déclencher votre méga grosse big attaque (si si elles sont balaises), très simples à effectuer (1/4 de cercle et deux touches) pour exploser votre adversaire en un coup. Tout est dit. Ainsi vous pourrez soit bourriner votre adversaire à l'ancienne jusqu'au K.O, ou le tuer en un coup en ayant pris soin de lui détruire ses étoiles pépère. Fantastique ! La gauge de Boost prend ici toute son ampleur car elle pourra vous permettre d'accélérer votre temps de reprise et de placer trois ou quatre brise garde d'affilée avant de finir votre adversaire par le Finish Him ! Trop trop fort ! Je vous dis que ça, le jeu en Collector était vendu avec un DVD Vidéo de démonstration où on voit des p'tits Japonais bien vénères enchaîner un 100 Hits combo et une Deadly Attack dans le même round... Ca fait froid dans le dos ! Moi j'y vais pas !!! Mais cela démontre toutes les possibilités du jeu et c'est un grand plaisir ! Cependant, si vous ratez votre attaque Finish, ou si vous passez au round suivant, l'adversaire récupèrera ses étoiles, le travail sera à refaire mais bon, on s'amuse comme des fous !!! Wootoo !!!

 

Ces Deadly Attacks sont d'ailleurs très importantes dans le jeu car elles apportent beaucoup à la prestance et au degré de difficulté des différents persos. Ainsi celle de Kenshiro sera son fameux Atatatatatatatatatata Wata ! Représenté par un magnifique 100 Hits dans le jeu après explosion de son T-Shirt, à l'ancienne koi !  Shin fera subir à l'adversaire le supplice de Ken et des 7 cicatrices lorsqu'il lui a enlevé Yuria, Thouter lui nous fera l'envol du Phoenix du Nanto du haut de sa pyramide, Jagi fera péter un réservoir de combustible enflammant ainsi l'écran (tout dans le finesse ce psycho !) ,c'est du grand art, des images fortes de la série qui ont leur importance somme toute capitale dans le jeu. Mais plus que ça, c'est ici que l'on découvre les vraies possibilités des persos. Ainsi des persos comme Raoh, Shin ou Thouter peuvent même sans brise-garde vous faire perdre rapidement des étoiles et vous rendre vulnérables à leurs attaques funestes avec de simples attaques spéciales. Toki comme dans la série est imparable en l'air et reste le meilleur tacticien aérien du Hokuto Shinken. Juda se cache derrière ses deux Strikers (pratique comme barrière), Rei est une sorte de Ken à la Street Fighter avec de l'anti-air à foison et Raoh... Ah... Raoh ! Lui, ben c'est la brute, il finira toujours par vous faire péter vos étoiles par ses attaques dévastatrices en plus de ses choppes. Car comme Clark ou Ralph dans King of Fighters, Raoh est un excellent choppeur et peut vous faire perdre les 3/4 de votre vie en une combo avant de vous finir royalement. En bref, c'est la grande école du "je te touche tu es mort" mais n'est-ce pas ça l'ambiance de Ken le Survivant ? Si bien sûr et jamais cette ambiance n'aura été aussi bien restituée dans une adaptation de cette série en jeu vidéo. Le style Guilty Gear, sec, rapide, vif et bourrin colle parfaitement aux personnages de la série et le travail effectué par les programmeurs de chez Sammy n'aura pas juste été visuel ou animatique, cela aura été la recherche de la perfection et croyez moi, ils l'ont atteinte !

 

Pour palier à la durée de vie somme toute arcade du jeu, les programmeurs ont inséré un p'tit mode Story, purement Jap mais assez sympa, explications. Le mode Story propose un résumé des grandes parties de la série, des textes vous narrent l'histoire de Kenshiro par chapitres et vous pourrez effectuer des combats dits "souvenirs" se situant dans le déroulement originale de la saga comme Ken VS Heart ou encore contre Shin, Rei VS Juda, etc... Mais plus encore, certains bonus sont bloqués au début du jeu, à vous de les débloquer. ces bonus sont représentés par des images souvenirs de la série que vous obtiendrez en effectuant des combats. Ainsi il ne vous suffira pas juste d'affronter Shin avec Ken et de gagner le combat, il faudra que vous réussissiez à faire, par exemple, le croisé des deux coups de pieds sautés en même temps pour obtenir le bonus ou que ce dernier vous fasse son supplice des sept cicatrices pour immortaliser l'instant. Vous retrouverez ainsi des moments historiques de la série digitalisés dans le jeu en images et sur cartes mémoire avec zooms possibles. Mais bon, comme les Takedowns Spéciaux dans Burnout 3, ces scènes choc sont assez aléatoires à obtenir et vous devrez en effectuer du combat avant de les avoir toutes. Il m'en manque deux... Heu heu !!! Mais bon, ça rajoute à la durée de vie du soft et quand on aime...

 

Hokuto No Ken est LE jeu de baston de ce début d'année, celui qu'on attendait tous et pour une fois celui qui ne nous a pas déçu. Réalisation hors pair, persos charismatiques, tout est bon à prendre. Enfin une adaptations de Ken qui n'est pas complètement pourrie, ça date les dernières, faut remonter à la Master System, la Megadrive ou dernièrement à la PSX. Sammy nous montre encore une fois son art en matière de 2D qui, plus que survivre, nous fait encore plus tripper qu'avant. Un must immanquable et éternel.


Dj  T@Z






Dernières mises à jour

TESTS
Hokuto No Ken

Altered Beast
Street Fighter EX 3
Garou - Mark of the Wolves

CONCOURS
Points MAJ sur

Cabal
Daioh
Garou
Giga Wing
Mushihime Sama

ROMS
Ajout de
roms CPC
Ajout de
roms Master System
Ajout de
zik de jeux



LE JEU DU MOIS :

GUILTY GEAR XX
ACCENT CORE


Sammy / Sega
Playstation 2




LA ZIK DU MOIS :
Et pour longtemps !!!
Dj Taz from FUFB
Mix Stuntfest '08

Cliquez pour écouter



UNE VIDEO ALORS :
FUFB JUKEBOX



UN P'TIT CLIC SUR NOS SPONSORS :
 

OTAKU ASYLUM - FUFB Productions
Site optimisé (royallement) pour un affichage en 1280X1024